Prévention hygiène, parodontologie, blanchiment

Cabinet des Docteurs Michaud Taurinya Amen. Chirurgiens-dentistes 66000 Perpignan

L'hygiène la prévention

La plaque dentaire est constitué de débris alimentaires et de bactéries. C'est une substance molle blanchâtre qui se dépose de façon naturelle dans la cavité buccale et est éliminé par le brossage rigoureux des dents après chaque repas. En cas de brossage insuffisant, les bactéries se minéralisent, c'est à dire que la plaque dentaire durcit, en 2 à 3 semaines, elle se transforme en tarte, impossible à éliminer avec la brosse à dent. Le tartre est responsable de la formation des caries mais également des infections et inflammations des gencives (gingivites) et des éléments entourant la dent (parodontites).

Adopter des mesures d'hygiène oral est fondamental mais ne suffit pas pour éliminer le tartre. Pour cela il faut recours à des moyens professionnels:

  • Le détartrage suivi du polissage.
  • L'aéropolissage.
  • Le surfaçage radiculaire.

Le détartrage

Il vise à éliminer le tarte à l'aide d'ultra-sons : Des inserts, en vibrants, vont détacher les dépôts de tartres de la surface de la dent. Il peut-être supra ou sous-gingival (au dessus ou sous la gencive lorsque celle-ci est gonflée par une inflammation). Après le détartrage, les dents sont polies avec une pâte qui leur redonne leur état de surface initial.

L'aéropolissage

Il est réalisé avec un jet sous pression de bicarbonate de sodium et son but est d'éliminer les colorations dentaires dues notamment à la consommation de café, thé ou tabac. Il permet également de terminer le détartrage en enlevant les dépôts de plaque dentaire inaccessibles aux ultra-sons. Il est réalisé avant le polissage.

Le surfaçage radiculaire

Il vise à éliminer la plaque dentaire et le tartre sous-gingival déposé sur les racines des dents: On utilise des ultra-sons et des instruments manuels spécifiques pour nettoyer les surfaces des racines. Il est réalisé sous analgésie locale.

Cas spécifiques des implants dentaires

La plaque dentaire et le tartre se déposent aussi sur les restaurations implantaires. Il est donc très important d'adopter un contrôle de la plaque très rigoureux et une parfaite hygiène pour éviter une inflammation des tissus mous (mucosite) et une perte osseuse sous-jacente (péri-implantite). Une maintenance professionnelle deux fois par an est conseilée

Le blanchiment dentaire ou éclaircissement

De nombreux processus d'éclaircissement existent soit au fauteuil soit en ambulatoire (port de gouttières). Un entretient est nécessaire tous les 6 mois pour le port de gouttières personnalisées une heure et demi par jour pendant 3 jours. Il existe quelques contre-indications (femme enceinte ou allaitant), prise de médicaments photosensibles, patients atteints de mélanomes).

La parodontologie

Les soins de parodontologie s'articulent autour de 2 champs d'actions.

  • Diagnostic et traitement de la maladie parodontale.
    • Gingivite

La maladie parodontale concerne la gencive et les tissus autour de la dent. Elle touche de très nombreuses personnes et est responsable à terme de la perte des dents. C'est une maladie bactérienne, la plupart du temps indolore, qui se manifeste sous plusieurs formes cliniques. La plus courante est la gingivite ou inflammation de la gencive qui est réversible. Lorsque la maladie progresse jusqu'à l'os sous-jacent, on parle de parodontite. Les conséquences sont diverses en fonction de l'atteinte et peuvent aller jusqu'à la perte de l’organe dentaire. Les traitements non chirurgicaux et chirurgicaux existent pour tenter de stopper la maladie parodontale.

  • La chirurgie plastique parodontale.
    • Récessions gingivales sévères dans le secteur maxilaire supérieur lié principalement à un brossage traumatique.

Le complexe muco-gingival joue un rôle capital dans la protection du parondonte profond et donc de l'implant ou de la dent. Des techniques de correction des récessions gingivales ou des aménagements tissulaires peri-dentaires ou péri-implantaires sont parfois nécessaires.